castrat


castrat

castrat [ kastra ] n. m.
• 1749; it. castrato « châtré »; mot gasc. « animal châtré » (1556)
1Méd. Individu mâle qui a subi la castration. eunuque.
2Chanteur que l'on émasculait dès l'enfance afin de lui conserver une voix de soprano ou d'alto. Les castrats de la chapelle Sixtine.

castrat nom masculin (italien castrato, du latin castratus, châtré) Individu mâle à qui l'on a fait subir la castration. Chanteur masculin dont la voix d'enfant a été conservée par castration. ● castrat (citations) nom masculin (italien castrato, du latin castratus, châtré) Georges Adrien, dit Georges Darien Paris 1862-Paris 1921 La France ne veut pas d'hommes. Ce qu'il lui faut, c'est des castrats. La Belle France Stock

castrat
n. m. Individu mâle castré.
|| Spécial. Chanteur qu'on castrait avant la puberté pour qu'il garde une voix aiguë.

⇒CASTRAT, subst. masc.
Individu mâle qui a subi la castration. Le gigantisme des castrats (QUILLET Méd. 1965, p. 493). Les Turcs font garder leurs femmes par des castrats (Lar. 19e, Nouv. Lar. ill.).
Spéc. Chanteur castré dans son enfance pour qu'il conserve sa voix de soprano. Les castrats de la Chapelle Sixtine, une voix de castrat. L'Église (...) emploie (...) la voix de l'enfant et de l'homme, voire même celle du castrat (HUYSMANS, En route, t. 1, 1895, p. 102).
Au fig., rare. Le peuple c'est tout ce qui n'est pas médiocre. Nous sommes des espèces de castrats moralement, eux, ils sont entiers (LARBAUD, A. O. Barnabooth, 1913, p. 258).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1749 d'un homme, spéc. d'un chanteur (DE BROSSES, Lettres famillières sur l'Italie, éd. Y. Bezard, t. 2, p. 344 : Les meilleures voix que j'aie entendues sont [...] en castrats, Senesino, Laurenzino, Marianini). Empr. à l'ital. castrato (part. passé du verbe castrare, châtrer) attesté ds BATT. comme adj., terme vétér., dep. fin XIIIe s. et comme subst. (d'un chanteur) dans la 1re moitié du XVIIe s. [Dès 1556 castrat mot réputé gascon ds HUG.; a. prov. castrat dep. XIVe s. ds RAYN.]. Fréq. abs. littér. :8. Bbg. HOPE 1971, p. 358.

castrat [kastʀa] n. m.
ÉTYM. 1749; ital. castrato « châtré »; « animal châtré », 1556, comme mot gascon (in Huguet); gascon castrat, cf. anc. provençal castrat (XIVe).
1 Méd. Individu mâle qui a subi la castration. Eunuque.
2 (1749; de Brosses). Chanteur qu'on châtrait dans l'enfance pour qu'il conserve une voix de soprano. Sopraniste. || Les castrats de la Chapelle Sixtine.
1 Les castrats étaient des chanteurs incomparables. Voués exclusivement, dès l'enfance, à l'étude du chant (…)
Initiation à la musique, p. 125.
2 Quant au castrat lui-même (Sarrasine, héros de la nouvelle de Balzac), on aurait tort de le placer de droit du côté du châtré : il est la tâche aveugle et mobile de ce système; il va et vient entre l'actif et le passif; châtré, il châtre (…)
R. Barthes, S/Z, p. 43.
Par métaphore. || « Nous sommes des espèces de castrats moralement » (Valery Larbaud).
DÉR. Castrature.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • castrat — CASTRÁT, Ă, castraţi, te, adj. (Despre masculi) Căruia i au fost extirpate glandele genitale; (pop.) jugănit. – v. castra. Trimis de valeriu, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  CASTRÁT adj. jugănit, scopit, sterilizat, (pop.) întors, stârpit, (reg.)… …   Dicționar Român

  • Castrāt — (lat. Castratus, ital. Castrato, Eunuch, Spado; das Wort C. leitete man sonst von Castor ab, weil sich der Biber selbst die Hoden abbeißen sollte, um den Nachstellungen der Menschen zu entgehen, die ihn wegen des Bibergeils, der vermeintlichen… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • castrat — CASTRAT. s. m. Chanteur qu on a châtré dans l enfance, pour lui conserver une voix semblable à celle des enfans et des femmes. Les Castrats chantent les dessus. Les Castrats viennent d Italie …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Castrat —  Pour l’article homophone, voir castra. Un castrat est un chanteur de sexe masculin ayant subi la castration avant sa puberté, dans le but de conserver le registre aigu de sa voix enfantine, tout en bénéficiant du volume sonore produit par… …   Wikipédia en Français

  • castrat — (ka stra ; le t ne se lie pas ; au pluriel l s se lie : des ka stra z habiles chanteurs) s. m. Homme qu on a châtré dans l enfance pour en faire un chanteur qui conserve une voix semblable à celle des enfants et des femmes. Voix de castrat. •   Y …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CASTRAT — s. m. Chanteur qu on a châtré dans l enfance, pour lui conserver une voix semblable à celle des enfants et des femmes. Les castrats chantent les, dessus. Voix de castrat …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • castrat —    Se dit, non pas seulement des hommes qui ont perdu leurs testicules naturellement, mais encore de ceux qui ne bandent plus à force d’avoir bandé dans le cours de leur vie.         Dans ton théâtre, où règnent les castrats.    JOACHIM DUFLOT.… …   Dictionnaire Érotique moderne

  • Castrat — Ein Castrat ist ein Kammerherr, dem man beide Knöpfe abgeschnitten und nur den Schlüssel gelassen hat. – Simrock, 1437; Eiselein, 106 …   Deutsches Sprichwörter-Lexikon

  • CASTRAT — n. m. Celui qui a été châtré. Il se dit spécialement d’un Chanteur qu’on a châtré dans l’enfance pour lui conserver une voix semblable à celle des enfants et des femmes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • castrat — cas|trat Mot Agut Nom masculí …   Diccionari Català-Català


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.